Exposition temporaire 2022

Du plan de carotte à la forêt –

Les multiples nuances de vert à la Forteresse de Königstein

Du 30 avril au 31 octobre 2022, 10 h – 18 h
Magdalenenburg, 2ème étage

Cette exposition est l’occasion pour la forteresse de se pencher pour la première fois sur l’utilisation horticole et agricole de ses espaces libres, ainsi que sur les aspects militaires de l’aménagement des espaces verts. Elle met aussi en avant des lieux coupés du tumulte quotidien où les habitants de la forteresse pouvaient se retirer.

Depuis des siècles, les hommes habitent sur le Königstein. Ils ont aménagé le plateau et les entours de cette montagne table selon leurs besoins. En 1589 débute la construction du château fort. Cette zone de défense militaire conserva ce statut jusqu’en 1913. Les intérêts des habitants du site se concentraient sur l’autosuffisance alimentaire, la défense militaire des points stratégiques et la décoration de cet endroit important.

Une année durant l’historienne horticole de Dresde Dr. Stefanie Krihning a étudié ce sujet et a fait d’étonnantes découvertes sur les jardins d’agrément et potager, sur les jardiniers de la forteresse, les chèvres et les poules, les vols de fleurs, les places dédiées aux rois, la forêt de la forteresse et l’ancien vignoble. Certains arbres et arbustes considérés jusqu’alors comme des éléments sauvages se sont révélés être des camouflages naturels d’artillerie et des remparts de la forteresse.

Cette exposition, qui se tient aussi bien dans le Magdalenenburg qu’en extérieur, rappelle des endroits disparus, montre des images, des plans et des objets comme par exemple de rares outils horticoles.
Des stations médiatiques ainsi que diverses offres interactives pour les enfants proposent des possibilités d’approfondissement et de distraction pour les visiteurs de tous âges.

L’évocation par les habitants de la forteresse de leurs endroits préférés sur le plateau se révèle particulièrement captivante et vous pouvez découvrir ces endroits lors d’une promenade sur le site.