Exposition temporaire 2019

La maison de redressement à Königstein, 1949-1955

5 avril - 3 novembre 2019
Château Madeleine, 2. étage

Une maison de redressement se trouvait sur la forteresse de Königstein de 1949 à 1955: les jeunes déviants et délinquants y étaient éduqués pour devenir des « persones socialistes ». Soixante-dix ans après la fondation des cette « institution de rééducation », une exposition à la forteresse de Königstein remémore cette époque.

Installations, photos, documents et objets confrontent le public avec le quotidien des jeunes de l’époque à Königstein. Des bornes multimédia avec des témoignages contemporains proposent une information plus personnelle.

L’exposition s’interroge sur les raisons de l’existence de maisons de redressement en RDA et plus précisément à Königstein.
Avec l’installation de maisons de redressement les jeunes orphelins ou abandonnés devaient recevoir la chance de suivre une formation professionnelle puis de mener une “vie rangée”. Après des débuts plutôt expérimentaux, la direction du foyer s’orienta dans les années 50, tout comme d’ailleurs nombre d’autres maisons de redressement de la RDA, vers l’éducation collective du pédagogue soviétique Makarenko. Le travail et les loisirs étaient soumis à une stricte organisation.

Sous la pression de la population, la maison de redressement fut fermée au printemps 1955 et transformée en musée. Les occupants furent soit libérés soit dispersés vers d’autres maisons de redressement.

Limite d‘âge: à partir de 12 ans
Avertissement: en raison de la sensibilité du sujet aucun texte pour enfants ou offres muséales pédagogiques interactives ne sont proposés.